fbpx
BlogNos rencontres

Rencontre avec l’artiste L.A.N.D.R.Y

L.A.N.D.R.Y
186views

Auteur, compositeur et interprète à la voix suave et entraînante, L.A.N.D.R.Y s’est confié à nous le temps d’un instant.  

Depuis sa tendre enfance, L.A.N.D.R.Y est bercé par les sonorités africaines notamment congolaises. Artiste éclectique, il s’imprègne de ses racines musicales pour les mélanger à d’autres styles (Soul, Zouk, RNB), se créant ainsi un univers afro-pop novateur.

Entre Paris et Kinshasa, en passant par les Antilles, sans oublier mon récent coup de foudre pour l’Afrique de l’Ouest, je vous invite à la découverte de mes expériences et de ma perception de la musique. Cette musique qui me fait me sentir chez moi partout, où que je sois.
© Jody Carter
Discographie

En 2011, il présente son 1er single A force d’y croire et participe l’année suivante au projet Still Zouk, une compilation afro-caribéenne sur laquelle il interprète deux autres titres.

En 2013, il revient avec Liboma (Fou en lingala), un hymne à l’amour sur une mélodie rythmée et envoutante.

Après Parle-moi en 2014, L.A.N.D.R.Y revient deux ans plus tard avec Si jamais en featuring Mèl’s. Un duo qui lance la sortie de son premier album la même année Nova Thérapy.

De retour en 2018 avec Kinna Lova au style original sur un son afro-pop-house ; l’année d’après avec une rumba Diamant ; Puis de Kitoko trop (Trop jolie en lingala), un son teinté de Soul, Funk, Rumba et Trap.

 

Dernier titre en date: Fallait pas jouer

Dix ans après ses premiers pas dans la musique, il présente en 2021 son dernier titre « Fallait pas jouer » (vidéo ci-dessous), une nouvelle combinaison de

sonorités autour du thème de la vie et des erreurs que l’on fait ou encore des leçons qu’on en a tiré quand vient ce moment où on se retrouve face à soi-même…  Le jeu en vaut-il la chandelle ?

Une détermination à rendre fière son père

« Mon père est l’homme le plus important de ma vie. Pourtant il ne m’a jamais encouragé dans la musique, jusqu’à très récemment. Pourtant, après de nombreuses années de conflit, il est devenu mon premier fan, peu avant de s’en aller d’une longue maladie. Dès lors, mon objectif a été de le rendre fier et ma musique a pris une tournure extraordinaire. Il n’a malheureusement pas eu l’occasion d’écouter les titres qu’il m’a inspiré et a laissé un sacré vide à son départ. J’aurais aimé lui montrer comment je rends hommage à sa culture, à son courage et ses valeurs. »

Une longue quête de paix avec lui-même

« Je suis enfin en phase avec un homme que l’adolescence a voulu me faire détester. Rien ne m’a été offert, j’ai dû faire ma place, m’imposer et c’est bien ce que je n’avais jamais osé faire, mais on grandit, on apprend et on avance. »

Je me dis qu’aujourd’hui ma musique parlera au monde parce qu’elle devra atteindre les étoiles pour que mon père l’entende… Mais avant les étoiles, il y a vous.

Facebook: Landry officiel

Intagram: landry_officiel

landry.officiel@gmail.com

contact@novatherapy.fr

Leave a Response

X