WordPress database error: [INSERT, UPDATE command denied to user 'myafroweahseno'@'10.6.20.109' for table 'frwp_options']
INSERT INTO `frwp_options` (`option_name`, `option_value`, `autoload`) VALUES ('_transient_timeout_facebook_pixel_aam_settings', '1720957213', 'no') ON DUPLICATE KEY UPDATE `option_name` = VALUES(`option_name`), `option_value` = VALUES(`option_value`), `autoload` = VALUES(`autoload`)

WordPress database error: [INSERT, UPDATE command denied to user 'myafroweahseno'@'10.6.20.109' for table 'frwp_options']
INSERT INTO `frwp_options` (`option_name`, `option_value`, `autoload`) VALUES ('_transient_facebook_pixel_aam_settings', 'a:3:{s:7:\"pixelId\";s:15:\"252208255347210\";s:23:\"enableAutomaticMatching\";b:0;s:30:\"enabledAutomaticMatchingFields\";a:0:{}}', 'no') ON DUPLICATE KEY UPDATE `option_name` = VALUES(`option_name`), `option_value` = VALUES(`option_value`), `autoload` = VALUES(`autoload`)

Erreur de la base de données WordPress : [INSERT command denied to user 'myafroweahseno'@'10.6.20.109' for table 'frwp_options']
INSERT IGNORE INTO `frwp_options` (`option_name`, `option_value`, `autoload`) VALUES ('itsec-lock-cron_test_fail_safe', '1720956043', 'no') /* LOCK */

Erreur de la base de données WordPress : [INSERT, UPDATE command denied to user 'myafroweahseno'@'10.6.20.109' for table 'frwp_options']
INSERT INTO `frwp_options` (`option_name`, `option_value`, `autoload`) VALUES ('_transient_doing_cron', '1720956014.1068730354309082031250', 'yes') ON DUPLICATE KEY UPDATE `option_name` = VALUES(`option_name`), `option_value` = VALUES(`option_value`), `autoload` = VALUES(`autoload`)

Sortie de la nouvelle igname au Bénin : un rituel bien organisé - My Afro'Week

Erreur de la base de données WordPress : [UPDATE command denied to user 'myafroweahseno'@'10.6.20.109' for table 'frwp_postmeta']
UPDATE `frwp_postmeta` SET `meta_value` = '866' WHERE `post_id` = 22130 AND `meta_key` = 'bingo_ruby_view_total'

Erreur de la base de données WordPress : [UPDATE command denied to user 'myafroweahseno'@'10.6.20.109' for table 'frwp_postmeta']
UPDATE `frwp_postmeta` SET `meta_value` = '866' WHERE `post_id` = 22130 AND `meta_key` = 'bingo_ruby_view_total_forgery'

BlogCoup de cœurcuisine afroCultureGastronomieHistoireNos DécouvertesSpiritualitéVoyages

Sortie de la nouvelle igname au Bénin : un rituel bien organisé

865views

Au Bénin la consommation de la première igname est conditionnée par Plusieurs cérémonies pour dédier les premières prémices d’igname aux divinités avant la consommation de ce tubercule par la communauté. Selon les initiés, cet acte des humains envers l’invisible, est le signe de la reconnaissance et la requête d’une bonne récolte pour l’année à venir, Dédicace des prémices des récoltes, signe de reconnaissance aux divinités. L’être humain a compris depuis la nuit des temps que c’est l’invisible, Dieu le tout-puissant qui permet à la pluie, au soleil et le vent, de concourir à ce que la terre nous produise les éléments dont nous avons besoin pour notre vie et notre survie. Et lorsque nous arrivons à faire les récoltes et qu’il y a de l’abondance, il est normal que puissions être reconnaissants au tout-puissant, à l’invisible, envers les divinités, envers l’égrégore invisible, avant de consommer ce que la nature vous a permis de trouver. Il faut présenter les prémices des récoltes pour avoir la bénédiction de l’invisible qui a rendu favorable toutes ces choses. Et en même temps, on demande à la terre, aux divinités, à Sakpata (l’entité qui gouverne la terre) une meilleure récolte pour l’année prochaine, avoir des greniers assez remplis, ce qui voudra dire avoir assez de nourritures et avoir des individus qui se portent mieux. Ce n’est pas seulement un principe lié aux religions endogènes. Partout où on se trouve sur la terre, il y a plusieurs formes que ça peut prendre. Toujours est-il que le principe demeure.

Le 15 août, dédié à la nouvelle igname et au nouvel an traditionnel.

Chez nous en Afrique et particulièrement au Bénin, nous devrons constater que nous sommes à la fin de l’année. C’est le 12è mois qui se termine et nous tendons vers le 13è mois, qui clôture l’année. Et c’est pour cela que les Guins vont bientôt commencer leur fête (Kpéssissô). Parce qu’ils ont compris en fait que c’est la nouvelle année qui commence. Donc c’est en ce moment-là que l’on présente l’igname. L’igname n’est qu’un exemple. Sous d’autres cieux, on peut prendre d’autres produits de la terre et présenter à l’invisible.

L’igname, parallèle à l’être humain et la terre est la représentation de la femme.

Si l’igname est choisie au Bénin, ce n’est pas un hasard. Il y a que des ressemblances entre l’igname et l’être humain sont établies. Lorsque l’igname est mise en terre et rentre dans les entrailles de la terre, il faut neuf mois pour que la nouvelle igname sorte. Il en est de même pour l’être humain qui passe neuf mois dans les entrailles de sa mère avant de sortir. Les spiritualistes savent bien que la terre est comparable à la femme. C’est d’ailleurs pour ça qu’on dit que c’est la femme qui gouverne la terre. Donc il y a aussi un parallèle entre la terre et la femme. La terre est dirigée par l’entité Sakpata et la reine de Sakpata c’est «Yonhoué Anannou» et c’est la femme. Donc c’est la femme qui gouverne la terre. Une igname peut représenter un être humain. C’est dans ce parallèle là que sur le palan mystique nous agissons et nous avons choisi l’igname.

Conseils avant la consommation des premières ignames.

Quand on parle de la fête de l’igname, cela ne signifie pas qu’il faut la consommer n’importe comment. Si vous êtes d’une région, attendez que les prémices soient données aux divinités de votre région d’abord. Si vous avez le , donnez le lui à manger d’abord pour bien tirer profit de la nouvelle récolte, ce n’est pas seulement l’igname. Pour bénéficier des bienfaits pour sa famille, la prospérité et la robuste santé, il faut avant toute chose les donner aux divinités. Quelques soient la tendance religieuse, apprenez à donner les prémices de ce que la nature vous a permis d’acquérir. Ce n’est pas forcément de l’igname. Vous pouvez donner de l’argent, du mil ou autre chose. Il faut remercier l’invisible pour ses grâces avant de continuer. Ce geste revêt d’énormes bénéfices.

Leave a Response

X